Les étapes de la sortie

Le transfert vers un autre service de l’hôpital

Le transfert vers un autre service peut être une période difficile pour vous comme pour vos proches car vous serez moins entouré qu’en réanimation, sans avoir pleinement récupéré. En effet, les services d’aval sont souvent moins pourvus en personnel car l’état des patients ne nécessitent plus une surveillance aussi intense qu’en réanimation. Vous aurez cependant probablement besoin de poursuivre votre réapprentissage des choses simples, comme marcher, manger, boire ou encore respirer par vous-même. C’est une phase qui peut être angoissante, mais c’est aussi une étape importante qui signe le début de votre récupération, le retour de votre autonomie. C’est une voie que beaucoup ont emprunté avant vous. N’hésitez cependant pas à signaler vos besoins à la nouvelle équipe en termes d’assistance ou de soutien. 

 

 

Au moment de la sortie du service de réanimation, les équipes soignantes transféreront votre dossier à l’équipe du service d’aval. Ce dossier comprendra :

 

  • Un résumé des soins et traitements que vous avez reçus
  • Un compte rendu détaillé de votre état de santé à ce jour,
  • Les éléments à surveiller en particulier
  • Le détail de votre traitement actuel
  • La nouvelle équipe restera en contact avec la réanimation et fera à appel à elle en cas de besoin.
  •  

Dans votre nouveau service, l’organisation des soins et les horaires de visite seront probablement différents. N’hésitez pas à poser des questions à votre arrivée ou à les écrire si vous ne pouvez pas encore parler.

Le retour à la maison

C’est une nouvelle étape importante de votre convalescence, probablement l’objectif que vous vous êtes fixé et le moment que vous attendiez avec impatience.

 

Avant de quitter l’hôpital, vous recevrez :

  • Une lettre de décharge résumant votre séjour à l’hôpital et les traitements reçus (notez qu’en cas de besoin il est toujours possible de faire la demande à la direction de l’hôpital de récupérer l’intégralité de son dossier de soin)
  • Une copie pour votre médecin traitant
  • Le contact de la personne qui coordonnera votre réhabilitation (il s’agit généralement de votre médecin traitant)
  • Les prescriptions des traitements et rendez-vous médicaux et paramédicaux à prendre
 

Le retour à domicile peut être une période aussi frustrante que satisfaisante. Au bonheur de retrouver votre environnement familier et le calme de votre chez-vous, peut se mêler une certaine anxiété de ne plus être autant surveillé(e) qu’à l’hôpital, de recevoir moins d’aide et de voir plus clairement certains éléments de votre autonomie que vous n’aurez pas encore complètement récupérés. Il faudra vous armer de patience et de bienveillance avec vous-même. Votre mission à ce moment-là sera de vous fixer de petits objectifs : faire quelques pas supplémentaires chaque jour, sortir un peu et de vous reposer suffisamment pour les atteindre.

Ne soyez pas trop exigeant(e) avec vous-même. Evaluez et respectez vos limites, soyez prudent(e). Après un passage en réanimation, il faut parfois des mois pour récupérer totalement vos moyens, redevenir pleinement autonome et retrouver votre vie d’avant. Cela demandera du temps à votre corps de se réparer et de se remettre des épreuves qu’il a surmontées, et ce temps sera plus acceptable si vous prenez la mesure de ces épreuves : interrogez vos proches sur votre hospitalisation en réanimation. Retournez voir le service, échangez avec les soignants qui se sont occupés de vous. Cela leur fera plaisir de voir votre évolution et de vous aider à vous réapproprier votre histoire. Les rencontrer vous aidera aussi à réaliser le chemin déjà parcouru et à voir votre nouvelle vie et votre autonomie se rapprocher de vous

Les examens de contrôle

Après votre sortie de réanimation, si votre état de santé le nécessite, il est possible que vous ayez des rendez-vous médicaux très fréquents qui s’espaceront avec le temps. Au cours de ces consultations, vous ferez le point sur vos progrès et discuterez de tous les problèmes que vous rencontrez.

Autorisez-vous à aborder toutes les questions que vous avez et notamment échangez sur tous les éventuels symptômes que vous pourriez avoir. Cela vous permettra de reprendre le contrôle de votre santé et votre vie, L’équipe pourra aussi vous donner les coordonnées de soignants spécialisés dans l’accompagnement des patients sortis de réanimation (kinésithérapeutes, psychologues ou psychiatres, etc.).

Votre médecin généraliste sera un allié précieux dans votre récupération.